La Petite Jauce et Amirando

Association pour la défense de la vallée de la Petite Jauce, ASBL

Accueil
Retour

Entretien des 19,20 et 22 juillet 2005

 

Journée de découverte et d’entretien à la « Jaucière ».

« La Petite Jauce » a proposé, les 19, 20 et 22 juillet 2005, aux jeunes de 10 à 16 ans une belle expérience au contact de la nature.

Pendant trois jours, dix d'entres eux ont découvert avec l’aide d’un animateur chevronné quelques secrets de la préservation de l'environnement.

Objectifs : Apprendre au contact de la nature, réaliser un travail utile dans un lieu protégé et s’amuser avec d’autres jeunes.

« De 8h00 à 16h00, les jeunes n’ont pas chômés pour l’entretien de la partie avant de la Jaucière. Lors de ce travail, il s’agissait de faucher et d’exporter les herbes et orties. Le travail a été fait au moyen de faux et de fourches afin de ne pas faire trop de bruit sur le site de la réserve naturelle. ».  

Le groupe de bénévoles encadré par Hugues Ghenne, membre du comité de la Petite Jauce

Quelques questions sur l'environnement
entre deux scéances de fauchage !


Geoffrey FADEUR, la ressource « nature » de la petite Jauce leur a entre autre expliqué :

bullet

pourquoi le site était classé comme réserve

bullet

le rôle des citoyens en tant que bénévoles 

bullet

qu’est ce que la Petite Jauce ?

bullet

pourquoi faucher les végétaux et pourquoi exporter les déchets verts résultant du fauchage

 

Lors de cette journée découverte ils ont également reçu quelques notions de botanique et d’entomologie. A ce titre, ils ont eu l’heureuse surprise de tomber sur pas moins de 5 tritons et de multiples grenouilles, sans compter une kyrielle d’insectes aux noms étonnants.

Ils ont tellement bien travaillé qu'ils ne se sont pas arrêtés là ! Ils ont, également, fauché les abords de la haie défensive de la réserve afin de l’ouvrir à la lumière. Ensuite, ils ont dégagé les barrages de bois et d’ordures qui obstruaient le ry Henri Fontaine et enfin ils en ont fauché les berges. Les herbes ont été mises en sac afin que la commune puisse venir les reprendre ensuite. Les ordures ont également été collectées en sac à part dans le même but.

 

En résumé, les jeunes ont profité, dans la bonne humeur et les cloches aux mains, d’une excellente expérience et d’un très bon encadrement. 

 


Retour Page d'accueil