La Petite Jauce et Amirando

Association pour la défense de la vallée de la Petite Jauce, ASBL

Accueil
Retour

Débat sur les déchets

Choisir mieux pour jeter peu "

Le vendredi 15 novembre, en la salle de l’école St.Joseph à Orp-le-Grand, l’a.s.b.l. La Petite Jauce, en partenariat avec les " Rencontres Citoyennes ", organisait une soirée-débat sur la thématique de la gestion et de la prévention des déchets.

L’animation de cette soirée fut confiée à Espace-Environnement, sollicitée par la province du Brabant Wallon, dans le cadre de la campagne provinciale de la prévention des déchets.

Cette a.s.b.l. a pour but de sensibiliser le tout-public et les communes aux problématiques du suremballage et de la surconsommation des déchets. (Voir à ce sujet la rubrique " Divers ")

S’il est , en effet, bien utile car répondant à des besoins évidents - de disposer d’un parc à conteneurs, de bulles à verres, d’organiser des collectes sélectives, s’il s’avère, dans les faits, que la démarche, qui consiste à trier ses déchets, s’inscrit de mieux en mieux dans le quotidien du citoyen et consommateur, il n’en demeure pas moins important de faire prendre conscience à ce dernier de sa capacité à faire infléchir, par des comportements très concrets, la production de déchets et ce, en amont du circuit de distribution.

Devant la cinquantaine de personnes présentes dans le public, diverses pistes furent soulevées :

bullet- promouvoir pour le transport des achats, des caisses ou sacs réutilisables.
bullet- privilégier les recharges et produits concentrés.
bullet- accorder la priorité aux produits consignés
bullet- prendre le parti du vrac et de la découpe
bullet- opter pour les grands conditionnements
bullet- composter à domicile
bullet- utiliser des produits durables ou rechargeables
bullet- recourir à l’eau du robinet bien moins chère que celle en bouteille.

Toutes ces pistes évoquées firent écho auprès d’un public s’inscrivant dans cette démarche citoyenne mais également ,conscient ,au quotidien, de la difficulté d’être conséquent entre ses idées et leur mise en pratique.

Cette soirée-débat stigmatisa aussi à la fois, le sentiment de citoyenneté responsable, par rapport à l’environnement, que nous pouvons revendiquer, en adoptant des comportements civiques concrets et en concourant ainsi à la mise en place d’une société durable et propre mais aussi, le sentiment d’impuissance que nous vivons face aux grands circuits de distribution.

Enfin, je rappellerai que cette soirée-débat, bien que portée par notre association, s’inscrivait dans une dynamique plus large, à savoir la journée propreté de septembre et clôturait un travail effectué en réseau avec d’autres associations- comme les Rencontres Citoyennes, le SCAJ (Service Communal d’Aide aux Jeunes), le Conseil Communal des Enfants, les JN’s, groupe de jeunes de Noduwez et bien des bénévoles, .enfants et adultes ; nous avons vivement apprécié cette collaboration efficace.

Jos Bernar.  


Retour Page d'accueil