La Petite Jauce et Amirando

Association pour la défense de la vallée de la Petite Jauce, ASBL

Accueil
Retour

Réseau éthique " Citizen Dream"

 

   

Depuis 1998 « Citizen Dream » importe de l’artisanat principalement indien mais aussi philippin et vietnamien. La particularité de cette initiative est de garantir à ses clients le respect des règles du commerce éthique et équitable. Ethique parce que tous les fournisseurs respectent les normes édictées par l’OIT (Organisation Internationale du Travail) et équitable lorsque les coopératives utilisent une part de leurs profits pour financer des projets collectifs (éducation, accès à l’eau potable, santé, …)

 Citizen Dream, c’était d’abord une petite boutique au domicile des fondateurs puis une seconde et une troisième à Bruxelles. 2003 et 2004 seront des années charnières : lancement de deux nouveaux points de vente en Wallonie (Liège et Namur) et une à Ixelles. En cette fin 2005, de 6 boutiques, le réseau passe à 8 (Jette et Louvain-la-Neuve) et d’autres ouvertures sont prévues pour l’année prochaine…

 Les magasins wallons ont été initiés par la scrl « Comptoir Mosan ». Ce sont 14 coopérateurs, 14 personnes qui ont investi une partie plus ou moins importante de leur épargne privée pour constituer le capital à risque d’une jeune entreprise. Ce fait même mérite d’être souligné à l’heure ou le dynamisme économique de notre région est tellement mis en question. Trois emplois ont ainsi été créés. Jalons concrets d’un développement économique solidaire.

 

 De beaux produits faits de belle façon.

 Au fil des saisons, les étagères et présentoirs des boutiques changent de ton, de texture, et de style..: Foulards de soie, écharpes en Cachemire, sacs de coton chatoyants, objets déco originaux, linge de table, bijouterie argent et fantaisie se succèdent en autant de petites séries inédites. Une bonne part des produits sont dessinés par une jeune styliste belge engagée pour le groupe. Ainsi, sur base de ses dessins et prototypes, les artisans peuvent mettre en œuvre leurs savoirs séculaires en matière de tissage et teinture des étoffes ou  en confection de bijoux fantaisie et argent.

 

On entre dans la boutique pour les produits mais on y revient aussi pour la démarche.

 La question  qui motive cette initiative est à la fois simple et essentielle : « Ici et maintenant, est-il réaliste de développer une activité économique qui répartit équitablement les revenus entre tous les partenaires du projet : ceux qui produisent dans les pays du sud, ceux qui vendent et investissent dans les pays du Nord ? En quelque sorte, le pari est de démontrer concrètement que le concept de « commerce équitable » peut tenir la route avec une structure qui ne repose pas sur l’engagement bénévole des personnes qui assurent la vente dans les boutiques et ne s’appuie sur aucun subside particulier. Il s’agit tout simplement de rendre au Commerce ses règles de noblesse : le respect de tous ses acteurs.

 Le client, on devrait plutôt dire la cliente, entre parce que le cadre et la mise en scène des produits sont soignés. Les boutiques sont attirantes. Ce n’est que dans un second temps, que les photos, les calligraphies murales ou les fiches explicatives des produits attirent l’attention sur le choix du commerce équitable. C’est un élément fondamental, signe d’un grand respect pour la qualité de travail des artisans.

 

 Prendre plaisir à affirmer le choix du commerce équitable.

 Tous ceux qui s’y frottent et s’y sont frottés vous le diront : investir et développer aujourd’hui un  commerce de détail;  c’est un pari audacieux et les difficultés quotidiennes sont parfois bien difficiles à surmonter. Mais les nombreux encouragements de nos clients et l’enthousiasme que suscite notre démarche nous invite à accentuer nos efforts et à rechercher, dores et déjà de nouvelles pistes de développement…

 Et puis, surtout, il y a l’extraordinaire énergie et l’inébranlable motivation de nos partenaires du Sud. Le commerce équitable s’est aussi s’engager dans la durée et nous mettons tout en œuvre pour honorer nos engagements. Le déséquilibre mondial et l’injustice qui préside au partage des richesses ne sont pas une fatalité. Nous pouvons agir concrètement ici et maintenant.

 Au plaisir de vous rencontrer à notre soirée spéciale découverte que nous organisons le 13 octobre 2006 à 20h00 dans les locaux du "Moulin Bernar",  rue Victor Ovart, 4 à 1350 Orp-Jauche- 019 63 31 60 ou dans nos magasins de Bruxelles, Liège, Namur ou Louvain-la-Neuve.

 Renseignements :  Eric Dewaele - 0477/912.502        www.citizendream.com


Retour Page d'accueil